6 Juin 2019
19 septembre 2019

                                                JEUDI 12 DECEMBRE 2019

     RECITAL DE PIANO CLA1SSIQUE ET JAZZ PAR YUN-YANG LEE & AOKO SOGAprojet jeudi 07

                                            « JEUDIS DE LA JEUNE », acte VI.

Yun-Yang LEE, pianiste classique d’origine taïwanaise, que la Jeune France avait eu le plaisir d’accueillir l’an dernier (voir ci-dessus l’article du 27 septembre 2018), est repassé par Dunkerque… mais cette fois accompagné de sa jeune épouse, Aoko SOGA, pianiste de jazz japonaise.

C’est à une alternance, un dialogue original entre les pièces classiques et les arrangements de jazz,  qu’ils nous ont proposé d’assister pour notre plus grand plaisir.

Le programme de Yun-Yang était consacré en première partie à Franz Liszt, dont il nous a offert 2 Etudes de Concert : il Lamento et la Leggierezza, ainsi que la Rhapsodie Hongroise n° 2. Ces pièces ont donné à Yun-Yang l’occasion de révéler toute l’étendue de son talent et une virtuosité exceptionnelle. En seconde partie, c’est à la Chaconne de Ferruccio Busoni, transcrite de celle pour violon seul de Jean-Sébastien Bach, qu’il s’est attaqué avec toute sa fougue et son lyrisme.

Aoko, avec sa gentillesse naturelle et sa spontanéité, nous a, quant à elle, présenté de très beaux arrangements personnels de grands standards du jazz. C’est ainsi qu’elle nous a notamment offert des transcriptions de Miles Davis (« Nardis »), Bronislaw Kaper (« On green dolphin street »), Fats Waller (« Honeysuckle rose »), Billy Strayhorn (« Take the A train ») ainsi que des variations sur un choral de Bach.

Cerise sur le gâteau : au mépris de toute « dispute » conjugale, Aoko & Yun-Yang ont joint leur quatre mains pour interpréter des extraits des Demoiselles de Rochefort, version jazzy !

La standing ovation que la salle (comble… et comblée) a réservée aux pianistes fut à la hauteur de leur programme exceptionnel.